L’achat d’une maison au moyen de crédit bancaire à intérêt est-il autorisé en islam ?

Publié le par Hamza Ahmad Ali

Assalam Aleykoum wa rhamtoulah wa barakatouhou
Au nom d'Allah le tout Miséricordieux et le très Miséricordieux.
Je me réfugie en Allah contre Satan le lapidé, et je l'implore, lui le
Miséricordieux des Miséricordieux de pardonner mes faiblesses,
car c'est lui Allah l'omniscient.

L’achat d’une maison au moyen de crédit bancaire à intérêt est-il autorisé en islam ?

Par le Cheik Hicham

 

 

Nous verrons inch_Allah qu'à travers cet exposé que l'accès à la propriété entre dans le cadre du confort et non de la nécessité !


Première partie !

 


 

Toute fatwas  autorisant l'intérêt usuraire, n’est pas applicable, car la parole  d’Allah prime sur celle des êtres humains !

 

Il s’agit là d’un décret Divin sans ambiguïté, Dieu est très ferme sur le sujet de l’intérêt.

Les versets ci-dessous menace du feu éternel pour ceux qui ont recours à cette activité, et que ceux qui récidivent perdent leur statut de Croyant  et par conséquent deviennent des mécréants et quand bien même si ils se prosterneront matin et soir , il seront privé de la Miséricorde Divine ! pour avoir mis leur règle personnelle au dessus de celle d’Allah

 

« Renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants »

S.2 v, 278

 

Ce verset ci-dessus nous mes en garde sur  la désobéissance dans le commandement de Dieu en pratiquant l'intérêt

Votre obstination vous fera perdre votre statut de croyant et confirmera votre entrer dans la mécréance !

Mes Frères , vous devez absolument cesser immédiatement, il n y a aucune voie intermédiaire à cela !

 

Vous serez alors l'ennemi d'Allah et de Son Messager (sws) , la malédiction d'Allah s'abattra sur vous !

Vous ne pouvez rien contre le Seigneur de l’univers , vous serez assailli par l’armé d’Allah et anéanti par votre obstination !

 

Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part d'Allah et de Son messager.

Sourate 2 v,279

 

Contrairement aux autres interdictions  , Allah et son Messager déclarent ici  la Guerre à ceux qui ont recours à l'intérêt usuraire  , nous pouvons nous rendre compte rapidement de l'importance et de la gravité de la chose !

Par ce que ces gens ruse avec les commandements d'Allah , en rendant licite ce qu'Allah a rendu illicite

 
Cela, parce qu'ils disent: ‹Le commerce est tout à fait comme l'intérêt› Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt

Sourate 2 v,275

 

Nous pouvons les comparer aux anciens , ces derniers montaient  des stratégies pour contrer les décrets Divins !

 

Dans le passé, Allah avait interdit aux Bénou Israël  les graisses d’animaux , alors pour contrer cette interdiction il se mirent à  monter un stratagème

Ils fondirent la graisse jusqu’à la liquéfier, n’ayant plus la forme de graisse, ainsi dans leur esprit l’interdiction était levé et  ils se mirent à la vendre sous forme liquide !

 

Il  ne sert à rien de monter des stratagèmes  avec le Seigneur des Mondes Allah soub'haanahu wa ta'ala !

 

 

« Allah est le meilleur en stratagèmes ! »

Sourate : Le butin (Al-Anfal) v, 30

« Sont-ils à l'abri du stratagème d'Allah? Seuls les gens perdus se sentent à l'abri du stratagème d'Allah. »

Sourate : 7. Al-Araf v, 99

 

A1ors posant nous maintenant ces questions , l'intérêt est-il permis ?

Si c'est non ! alors pouvons nous trouver une information irréfutable dans le Saint coran que l'intérêt est  stictement interdit ? ainsi l'information  nous permettra à  l'avenir de lever tout soupçon sur l'interdiction !

 

Oui , Dieu est clair la dessus :

 

Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt

Sourate 2 v,275

 

Allah dit clairement et sans ambiguïté que l'intérêt est illicite !

Sous quelques formes que ce soit, l’intérêt est illicite !

 

Voici maintenant les versets dans leur intégralité :

 

« Ceux qui mangent de l'intérêt usuraire ne fond que se lever comme se lève celui que le toucher du Diable a bouleversé. Cela, parce qu'ils disent: ‹Le commerce est tout à fait comme l'intérêt› Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant; et son affaire dépend d'Allah. Mais quiconque récidive... alors les voilà, les gens du Feu! Ils y demeureront éternellement »

« Allah anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumònes. Et Allah n'aime pas le mécréant pécheur »

« Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes oeuvres, accomplit  la Salat et acquitté la Zakat, auront certes leur récompense auprès de leur Seigneur. Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés »

« Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants »

Sourate : La vache (Al-Baqarah) v, 275, 276, 277,278

 

 

Toutes transactions à risque unilatéral mettant en péril vos biens, sont un très grand pêché en islam

En, cas de difficulté, le créancier aura lui recours et sans scrupule au saisie de vos biens et vous laissera sur le trottoir, vous et votre famille ! Ainsi, cette situation accroîtra  votre malheur

Allah veut par là, vous protéger, et non vous causez une gêne quelconque!

 

Maintenant étudions les arguments que peuvent apporter ceux qui défendent la thèse de : « la nécessité prime sur l’interdiction » en utilisant cette règle : qu’en cas de nécessité absolue, l’interdit devient permis !

 

Pour ce faire, ils mettent  en avant ces versets coranique pour justifier les moyens :

 

« Dis: ‹Dans ce qui m'a été révélé, je ne trouve d'interdit, à aucun mangeur d'en manger, que la bête (trouvée) morte, ou le sang qu'on a fait couler, ou la chair de porc - car c'est une souillure - ou ce qui, par perversité, a été sacrifié à autre qu'Allah.› Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux »

Sourate : Les bestiaux (Al-Anam) v, 145

 

Ce verset peut-il faire l’objet de cette règle  (nécessité absolue) et par conséquent s’appliquerait-il  pour l’intérêt ?

Non, il  ne peut en aucun cas ! car ce verset est très ciblé il ne s’adresse qu’à celui dont sa propre vie est menacée !

Oui, pour  la sauvegarde de sa propre vie,  toute interdiction est levée !

Si la vie d’un homme est en danger,  alors sachez qu' Allah place la vie au dessus de toute interdiction !

Cette règle peut s’appliquer pour toute forme de suicide, individuelle, ou collectif !

 

Il n’est pas permis de mettre fin à sa vie !

 

La vie d’un être humain pour Allah est très  sacrée !

 

Alors, devons- nous appliquer cette lever d’interdiction pour l'intérêt usuraire, et même s’il n’ y a pas danger de mort ?

Non !  nous ne pouvons pas appliquer cette exception pour l'intérêt usuraire et n’est pas applicable pour d’autres interdiction !

La preuve on n’est , que Dieu cible des cas très précis, voici quelques exemples :

Au mois du Ramadan ils est permit à une femme enceinte de manger si elle craint pour la vie de son enfant ou sa propre vie, il est permit à tout malade de manger si le jeune peut entraîner une dégradation de sa santé et entraîné la mort, ou le voyageur craignant une grande déshydratation qui lui serait fatale etc.….

 

Revenons maintenant au verset de la levée d' interdiction !

 

Nous devons prendre pour règle de recentrer  les choses dans leur contexte pour éviter les excès d’interprétations, et ne pas calquer les levés d’interdictions, là ou çà nous arrange !

 

Comme celui qui justifie au nom du besoin et de la nécessité, de contracter un crédit pour achetez un réfrigérateur,   en mettant en avant la nécessité de garder au frais ces aliments

 

Ou celui qui ce justifie de prendre un crédit pour faire son pèlerinage à la Mecque ! en justifiant que l’au-delà est important !

 

Mes frères, on ne transgresse pas pour accomplir ses devoirs religieux, l'intérêt usuraire est une souillure !

Continuons  maintenant notre exposé, Allah nous dit dans la sourate

 

 Sourate : Les bestiaux (Al-Anam) v, 145

« Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser »

 

Dans ce verset Allah nous demande de ne pas abuser de la lever de l’interdiction

 

Dans le cas ou la vie de personnes seraient  menacé (mourir de faim)  alors ils peuvent en manger ,mais  sans abuser de ces viandes non autorisées, c'est à dire manger juste ce qu’il faut pour permettre à celui en difficulté de survivre et de reprendre quelque  forces pour se dégager de cette situation.

 

Puis, Allah ajoute sans transgresser, ce qui veut dire  Attention que le Diable ne vous pousse pas d’aller au-dessus de ce qui est permit, comme de faire du commerce de cette viande ou de son faire un festin ! Car il demeura toujours une interdiction et une souillure pour votre spiritualité !

 

Nous voyons que tous ces versets sont  spécifiques à une situation et ne peuvent s’appliquer  à l'intérêt usuraire, ou l'exemple de lever l'interdiction sur le hidjab en invoquant la nécessité !

 

Le hidjab est un choix individuel , il est une partie à part entière de la foi de celle qui la porte ,  la Religion est sa raison de vivre dans ce bas monde !

Nous prions Allah pour une vie meilleure, une vie ou l'homme serait libre de penser où tout homme pourrait pratiquer sa religion sans être inquiété

 

Pour revenir à l'intérêt usuraire !

 

Dans le cas de l'intérêt usuraire , l’homme  ne se trouvant  pas dans un danger immediat de mort ! ne peut prétendre à la lever de l’interdiction et ce dernier n’a pas raison d’être !

 

Nous ne pouvons pas dire que l’accès à la propriété est une nécessité absolue !

 

 

Pour preuve !

 

Ceux qui contactent un Crédit pour l’achat d’un appartement, ont forcement déjà un lieu d’habitation puisque le créancier exige une adresse fixe (quittance de loyer ou lieu de résidence provisoir)  Le séjour à l’hôtel n’est pas valable pour certaines banque !

Ce qui veut dire que la personne n'est pas à la rue sans adresse fixe et n'est pas dans une situation de vie ou de mort !

Ce qui veut dire qu’il s’adresse uniquement  à une classe social spécifique ayant  une très bonne situation professionnelle, une entrée d’Argent régulière (contrat à durée indéterminé ou commerçant ), ces conditions  sont impératif  pour l’obtention d’un crédit , sinon il vous sera refusé !

 

Pour ceux qui ne peuvent fournir ces conditions, le problème ne ce pose pas pour eux  et il n’y a pas lieux dans débattre avec eux ! Car ils n’ont pas accès à la propriété !

 

Mais s’adresse uniquement à des gens qui ont déjà un lieu résidence ou un hébergement et  surtout une très  bonne situation économique !

Ce sont les exigences qui sont imposées pour l’obtention d’un crédit aussi important qu’est l’immobilier !

 

Préférer une propriété à une location, une location à une chambre d’hôtel, ou d’être hébergé  par un proche que l’hôtel !

Préférez une certaine habitation sur une autre,

rentre dans le cadre du confort , et non d’une  nécessité absolue !

 

Voici mes Frères et Soeurs la Fin de la premier partie

Nous  etudirons  la prochaine fois inch_Allah ,plus en profondeur ce sujet et certains versets coranique !

Et si Dieu le veut  je vous donnerai  inch_Allah  leur interprétation !




Pour cette suite de l'intérêt usuraire,

nous allons étudier  

les quelques arguments que mettent

en avant ceux qui l'autorisent ! 

 

 

Ils disent !

------------------------------------------------

""" La minorité musulmane n’est pas tenue de respecter le droit musulman en matière d’affaires sociales, économiques et politiques, dans une société qui n’adopte pas la vision musulmane.

 

Aussi, les intérêts font partie de ces domaines qui ont trait à l’identité de la société, à la philosophie de l’Etat et aux orientations socio-économiques. Or le droit musulman qui s’impose aux minorités musulmanes est restreint à la sphère privée, telle que les actes d’adoration, la nourriture, le mariage…

 

que le musulman, dans ce cas précis, ne prend pas l’intérêt mais il le donne ; et l’interdiction de ce dernier concerne en premier lieu l’individu qui profite de l’intérêt (la banque), tel que le stipule le saint Coran ""

 

-------------------------------------------

 

Certes la loi divine à été prescrite, et elle est une injonction divine = Amr pour tout musulman, Pubère (Mukallaf), saint d’esprit, et ceux qui ont reçu l’appel à l’Islam, et la loi Divine ne touche que celui qui se sent personnellement concerné, et cela, quel que soit son espace-temps, son lieu ou sa couche sociale

 

Les lois Divine sont pour  ceux qui croient fermement à l'au-delà et place  leur confiance en Dieu !

 

Les  minorités contrairement à ceux que l’on veut nous faire croire ne sont pas exclut de certains décrets Divin, car Allah dans le verset ci-dessous  interpelle l'individu seul et sa propre responsabilité !

 

« Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant; »

La vache (Al-Baqarah), v, 275

 

Nous voyons dans le verset ci-dessus qu' Allah interpelle la conscience de l'individu en infraction avec ses lois !

Et pour rassurer certains ,  Allah  laisse une porte ouverte en donnant  un  grand espoir à son serviteur repentant, que  les portes de sa Miséricorde ne lui sont pas fermer, il lui annonce qu'il lui pardonnera et ne le dépouillera pas de ses acquis à condition qu'il cesse l'intérêt usuraire !  et  Allah transformera ses biens illicites en bien licite

 

« Ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux; »

Sourate : 25. Le discernement (Al Furqane) v, 70

 

Nous voyons que dans sa grande mansuétude et sa grande clémence que Allah  embrasse toute chose

 

Gloire à Allah le Seigneur de l'univers !

 

 

Mais cependant certains Savants, mettent en avant que l'intérêt devient indispensable et nécessaire pour vivre mieux, car ces pays n’adoptent pas la vision musulmane, par conséquent le musulman n'est pas tenu de suivre certaines prescriptions Divines.

Et que l’intérêt est consommé par le préteur et non par l’emprunteur, donc nous voyons la  une porte ouverte aux crédits bancaire !

Oui c'est leur vision et leur mode de penser à eux  , mais l'islam ne dit pas ça  !

 

Il ne s'agit pas là d'imposer une vision de l'islam  à quiconque, mais de laisser les gens vivre librement leur convictions religieuses sans toucher au texte sacré !

Personne n'oblige personne de faire ou d'interdire quoi que ce soit !

Nous devons uniquement être informer de la volonté Divine, puis libre à chacun de suivre ou de tourner le dos !

 

Il n'y a pas de contrainte en Religion !

 

« Nulle contrainte en religion! »

Sourate 2 v, 256

 

Et puis nous vivons dans des pays démocratiques ou tout homme est libre de sa  pensées !

Si nous nous abstenons de manger au mois de Ramadan , bien même que cela soit difficile, nous obéissons par choix personnel et aucun argument nous fera rater ce mois sacré de Ramadan , sauf les cas que Dieu (swt) a autorisés, et rien d'autres  !

 

 

 

'' L’argument avancé que l’emprunteur ne consomme pas d’intérêt par conséquent n'est pas concerné par la faute ! ''

 

Mes Frères , cet argument est totalement incorrect, pour la bonne  et simple raison que c’est bien lui l’emprunteur qui contracte le crédit par conséquent c’est bien lui qui crée le pêché, qui crée la demande, sans sa demande le préteur n’existerait pas ! donc pas d'intérêt et personne au feu pour ce motif !

 

Alors , ne vous rejeter pas mutuellement  la faute, car le péché est présent dans les deux camps !

 

Le problème de certaines fatwas, c’est qu’elles  déforment dangereusement  la parole sacrée de Dieu (swt), en réduisant Dieu (swt) au niveau de l'homme !

Et sous prétexte que nous ne savons pas lire et comprendre les paroles de Dieu (swt), alors ils nous somme d’exécuter ses nouvelles réforme coranique sous forme de  Fatwas !

 

N’est-ce pas la un transfert d'un modèle de penser unique ? Auraient-ils encore les traces de l'absolutisme dans leurs langues !

Mais cependant que veut  dire le mot Fatwas dans un univers de pluralisme et de démocratie pour ceux qui disent adopter une vision démocratique ?

Mes Frères, nous devons comparer ces lieux ou nous vivons à de grands réservoirs de connaissance, ou chacun est libre de prendre le livre qui lui plaît, et de s'élever dans le monde de la spiritualité ou dans l'univers matériel qu'offre ce monde !

 

Le  saint Coran dans son originalité suffit pour celui qui croit fermement à l'au-delà et qui dit, nous y avons cru à Sa parole (swt), et obéit :

 

 

« Et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, ainsi que l'alliance qu'Il a conclue avec vous, quand vous avez dit: ‹Nous avons entendu et nous avons obéi›. Et craignez Allah. Car Allah connaît parfaitement le contenu des cœurs »

La table servie (Al-Maidah) v, 7

 

Comme certaines personnes qui émirent  à une époque une fatwa , donnant le feu vert à la oumma de manger de la viande non égorgé selon le rite islamique, sous prétexte que le musulman en terre étrangére n'est pas tenu par nécessiter de pratiquer certaines lois Divine !

 

Heureusement qu’il y a des gens qui ont préféré créer des abattoirs et ouvrir des boucheries Hallal ,donnant ainsi accès à la viande hallal que de désobéir à Dieu !

Je tiens aussi à souligner que depuis plus d’un siècle les musulmans abattaient selon les rites islamique et  sans difficulté dans les fermes française !  il y avait donc aucune nécessité d'enfreindre les lois Divine

 

 

Pour les crédits cela doit êtres penser pareils, nous devons apporter de vraie solution sans toucher aux textes sacré et faire ainsi comme nos Frères d’Angleterre :

 

Oui L’alternative existe ici même en Europe !

 

En effet au porte de l’Europe en Angleterre vient de voir le jour en sept 2004, l’ouverture de la 1er banque Islamique dont le fonctionnement utilise des services bancaires en accord avec la Chari’a, l’IBB , l’Islamic Bank of Britain est un établissement  bancaire qui respecte la loi islamique en excluant notamment l’intérêt usuaire, interdit par la chari’a, et proposera aux particuliers et entrepreneurs des crédits bancaires sans intérêt ;Son siège social se trouve à Birmingham, et son projet à venir est d’ouvrir des agences d’ici 2005 dans les principales villes du Leicester,Manchester,, Leeds,Bradford et Glasgow ;Ce sont  des investisseurs du proche orient (Abu dhabi,Qatar,,Bahrein, Arabie Saoudite)qui ont investi pour que ce projet voit le jour sous l’égide du groupe millionnaire anglais à la tête de laquelle se trouve  le dirigeant Abdul Rahman Abdul Malik ancien directeur de la banque d’Abu Dhabi, les profits de cette banque étant réalisé en partageant les pertes et bénéfices, l’Europe comptant plus de 15 millions de  musulmans est un grand marché potentiel. Ce modèle Britannique pouvant s’étendre aux autres villes d’Europe Incha_Allah !

 

C’est la preuve que les minorités musulmanes vivant en occident peuvent  avoir accès au crédit bancaire sans intérêt, et bien d’autres services Hallal, Alhamdullilah.

Et tout le monde trouvent son compte , les banques, l'état , les investisseurs et les musulmans !

 

 

« En vérité, Allah ne changera pas la condition des hommes avant qu’ils changent

ce qui est en eux-mêmes »

S13,v11

 

Le caractère Sacré du Saint Coran, interdit à l'homme de s'approprier les textes et en changer le sens; Allah en à fait une lumière pour l'humanité, ses profondeurs sont hors de porter de la raison humaine, ses fruits sont la guidance, le discernement et  la connaissance, et c'est Lui Allah (swt) qui en donne accès.

 

Qu’Allah nous guides dans le sentier des vertueux et nous donne la force de nous unir dans le bien

Amine !


 

Ceux qui mangent [pratiquent] de l'intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu'ils disent: ‹Le commerce est tout à fait comme l'intérêt› Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant; et son affaire dépend d'Allah. Mais quiconque récidive... alors les voilà, les gens du Feu! Ils y demeureront éternellement.

Allah anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumònes. Et Allah n'aime pas le mécréant pécheur.

Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes oeuvres, accompli la Salat et acquitté la Zakat, auront certes leur récompense auprès de leur Seigneur. Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés.

Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants.

Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part d'Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés.

A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu'il soit dans l'aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité! Si vous saviez !

Sourate 2 V,275,276,277,278,279,280

 

Commençons par le préteur (le Créancier)

 

Il doit cesser immédiatement, car il est comparable à Satan en personne à un tel point qu'Allah et le Prophète lui ont déclaré la Guerre !

Que Dieu nous préserve de cet égarement, c'est un  niveau de mécréance  très élevé !

 

Celui, donc, qui cesse dès que lui est venu une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant

S,2 V,275

 

Il s'agit ici du créancier préteur, Dieu lui informe qu'Il pourra garder ses acquis !

 

Je poursuis l'exposé :

 

Allah remet en cause la croyance de celui qui récidive ! il n'est plus croyant plus Musulman, car la parole de Dieu n’a aucun effet sur lui , de la même manière que l'aveugle qui regarderait le soleil en face sans ressentir le moindre  effet  causé par la lumière du soleil !

 

Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants.

S2, V, 278

 

Ensuite Allah nous informe que celui qui désobéit sera l'ennemi d'Allah et de son prophète.

 

Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part d'Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés.

S,2  V,279

 

Allah dit qu'il n'aime pas l'infidèle :

 

Et Allah n'aime pas le mécréant pêcheur.

S2 , V,276

 

Ce qui veut dire que le mécréant est  un pécheur détesté par Dieu, par conséquent celui qui perd l'Amour d'Allah à perdu l'éternité et un châtiment sans fin l'attend prochainement !

Si il persiste dans l'intérêt usuraire, alors, il n'y a pas de pardon pour lui , il ne bénéficiera pas de la Miséricorde d'Allah !

 

De toute évidence, le préteur doit cesser de dire que l'intérêt usuraire est du commerce et doit abandonner immédiatement cette pratique !

Cela, parce qu'ils disent : ‹Le commerce est tout à fait comme l'intérêt› Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt

S,2 ,V,275

 

 

Maintenant pour ce qui est de  l'emprunteur !

 

Nous allons étudier ensemble ce qu' Allah nous enseigne et l'issue pour celui q

Publié dans hamzah

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Commentateur 24/04/2011 15:44


Assalam'Aleykoum,

J'aimerai dire à l'auteur de cet "exposé" qui était censé mettre en lumière le fait que le crédit était illicite, qu'il n'avait pas du tout fait cette dite lumière.

Je ne suis ni cheikh, ni philosophe,... Juste quelqu'un de raisonnable et logique.

Monsieur, les versets que vous citez ne condamnent nullement la personne qui contracte un crédit comme vous avez pu le dire précédent dans votre introduction. Ce que l'Islam condamne c'est la
personne qui donne un crédit ET, dans le but de se faire beaucoup d'argent, fixe un taux excessivement important (reliquat). Au même titre que le commerce, il n'est pas bon d'augmenter le prix
d'une chose ou le taux d'un crédit dans le but de générer plus d'argent (d'où le parallèle avec le commerce et le crédit). De telles pratiques créent de la précarité tandis que d'autres
s'enrichissent.

Donc, contracter un crédit, n'est pas interdit. Par contre, donner un crédit à quelqu'un et fixer un taux trop important, c'est très condamnable. Moralité, négociez le taux si possible et surtout
regardez si vous pouvez faire face au remboursement car, la personne qui contracte un crédit sans anticiper financièrement parlant, sera seule responsable de sa situation, bien que le taux était
trop important.


lumière 10/10/2010 12:22


c'est très bien
qui etes vous , un talib Ilm
si seulement vous donner vos références intellectuelles


Achat Or 22/03/2009 17:21

Nombre de personnes ne connaissent pas leur richesse et font appel au crédit. Actuellement le CAC 40 perd plus de 3% et l'or est au plus haut. C'est tout à fait emblématique de ce qu'il se passe depuis plus d'un an sur ces deux marchés. Si vous avez besoin d'argent et si vous possédez un peu d'Or sous quelque forme que ce soit, bijoux, déchets, pièces ou lingots, n'attendez pas, c'est le moment de vendre, vous serez étonné du montant récolté !

achat or

oum mohamed 08/08/2008 03:06

salam alaykoum , macha Allah pr le rappel, nous sommes tombé dans ce peché malheureusement et avons acheté un appartement il y a 2 ans et effectivement, on sent bien les probleme la dedans, nous sommes entrin de le vendre pr le moment pas dacheteur et nous faisons des demande pr un logement social, incha Allah kheir, en tt cas on ne peux pas triché ALLAH et faire comme si de rien netai, on sen bien que on a commis qq chose de mal. sa sert a rien de cherché 36000fatwa!

29/10/2008 05:10


je t'en prie , tu connais la vérité, alors fais ce que tu penses etre mieux pour ta foi et ta vie future dans l'au-delà,
salam alaykoum wr wb !