LA LAPIDATION NE FIGURE NULLE PART DANS LE CORAN

Publié le par Hamza Ahmad Ali

LA LAPIDATION NE FIGURE NULLE PART DANS LE CORAN

Par le Cheik Hicham et ses élèves.
http://www.misericorde-pour-lunivers.com/Allah/index.php
                                 -------------------------------------------------------

Salam Aleykoum wa rahmatoulah wa barakatouhou
Au nom d'Allah le tout Miséricordieux, le très miséricordieux.
j'implore Allah (soub’aanahu wa ta’ala) de nous protéger d'Iblis et de ses sbires.
Gloire à Allah (soub’aanahu wa ta’ala) le Vivant, le Dominateur Suprême, celui qui pourvoit et accorde toujours la subsistance, le Vigilant, celui qui observe

J'AI MIS DES HEURES DE TRAVAIL, Alors,
LISEZ TOUS JE VOUS EN CONJURE CAR LE PARTAGE EST UNE AUMONE,

MAIS ENCORE FAUT-IL PRENDRE LE TEMPS DE L'ACCEPTER

Mes chers frères et mes chères soeurs Nous entendons toujours parler du bien et du mal dans le monde. Sachez que le mal s'est mis sur le droit chemin pour nous égarer. Mais Allah (soub’aanahu wa ta’ala) le Vivant, le Dominateur Suprême, le vigilant, celui qui observe veille sur les croyants "Amin"

Qu'avez-vous donc à juger ainsi?
Ne réfléchissez-vous pas?
Ou avez-vous un argument évident?
Apportez donc votre Livre si vous êtes véridique!

Gloire à Allah. Il est au-dessus de ce qu'ils décrivent!
Exception faite des serviteurs élus d'Allah. En vérité, vous et tout ce que vous adorez, ne pourrez tenter , excepté celui qui sera brûlé dans la Fournaise.

Ô gens injustes
Invoquerez-vous les hadiths, les savants et délaisserez-vous le Meilleur des créateurs, Allah notre Seigneur et le Seigneur de vos plus anciens ancêtres?
Délaisserez-vous Le "Salâm" ! Parole de la part d'un Seigneur Très Miséricordieux.
Ô injustes Allah ne vous a-t-il pas engagés à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré, et ne vous a-t-il pas engagés à L'adorer Lui le Clément, le Juste, le Miséricordieux?
Le Diable a très certainement égaré un grand nombre d'entre vous. Ne raisonnez-vous donc jamais?
Ô injustes sachez que ce n'est pas une poésie qui a été enseigné au Prophète Muhammad ((paix et bénédiction d’Allah sur lui, sa famille, ses compagnons et sa umma), cela ne lui convient pas. Ceci n'est qu'un rappel et une Lecture claire, pour qu'il avertisse celui qui est vivant et que la parole se réalise contre les mécréants.
Ô croyants et croyantes que leurs paroles ne t'affligent donc pas! Car Allah (soub’aanahu wa ta’ala) le Vigilant, le Voyant sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent. Quand Allah (soub’aanahu wa ta’ala) veut une chose, Son commandement consiste à dire :"sois", et c'est.

Louange donc, à celui qui détient en sa main la royauté sur toute chose! Et c'est vers Lui que nous serons ramenés. AMIN

• Coran (S 86, V 13) Ceci est certes, une parole décisive ,
• et non point une plaisanterie frivole ! Coran (S 86, V 14)

Ceci (le Coran) est une grande nouvelle, mais vous les injustes vous vous en détournez. Le Coran n'est qu'un rappel pour l'univers. Et certainement vous en aurez des nouvelles bientôt!

• Coran (S 39, V 1) La révélation du Livre vient d'Allah, le Puissant le Sage.
• Coran (S 39, V 2) Nous t'avons fait descendre le Livre en toute vérité. Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif.
• Coran (S 39, V 3) C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent): "Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah". En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat.

Ô mes frères et soeurs croyants et croyantes ne craignez pas les hommes, ni les djinns, mais craignez votre Seigneur.

Ceux qui ici-bas font le bien, auront une bonne . La terre d'Allah est vaste et les endurants auront leur pleine récompense sans compter.

Nous allons répondre à patrice et à toutes les personnes qui doutent encore de la parole d'Allah (soub’aanahu wa ta’ala)

• Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté, ceux qui n’espèrent pas notre rencontre disent : « Apporte un Coran autre que celui-ci » ou bien « Change-le ». Dis « Il ne m’appartient pas de le changer de mon propre chef. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d’un jour terrible ». Coran (S 10 yunus (Jonas), V 15)


• Nombre de gens du livre aimeraient par jalousie de leur part, pouvoir vous rendre mécréants après que vous ayez cru. Et après que la vérité s’est manifestée à eux ! Pardonnez et oubliez jusqu’à ce qu’Allah fasse venir Son commandement. Allah est très certainement Omnipotent ! Coran (S 2, V 106)
• Lorsque tu lis le Coran, demande protection d’Allah contre le diable banni. Coran (S 16, V 98)
• Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur. Coran (S 16, V 99)
• Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui. Coran (S 16, V 100)


• Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre – ils disent : « Tu n’es qu’un menteur ». Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. Coran (S 16, V 101)

Le fait que Allah (soub’aanahu wa ta’ala) remplace un verset par un autre prouve premièrement que si vraiment il y avait un verset existant sur la lapidation, il figurerait dans le Coran pour qu'il puisse être distinguer ou confondu par celui qui le remplace.Et deuxièmement le fait que Allah (soub’aanahu wa ta’ala) sait mieux ce qu'Il fait descendre doit rassurer le croyant, et en même temps cela démontre que leurs soit disant hadiths à propos d'un verset de la lapidation n'est qu'une pûre calomnie. Ils traitent les croyants de menteur, mais la plupart d'entre eux ne savent pas. C'est pourquoi nous devons parler avec eux de la meilleur façon.

Il faut savoir que le sujet de la lapidation est un sujet, qui est très grave, et qu’il ne faut pas le prendre à la légère que ce soit dans l’acte ou simplement dans la pensée. Nous sommes les uns des autres et le simple faite de tuer une personne, c'est une partie de nous qui meurt. Connaissez-vous les quels parmi nous sont vraiment des croyants?

un musulman est voué exclusivement a l’adoration de son créateur « Allah » la lumière de tout vivant. De sa bouche ne sort que des paroles d’adoration en vers son Créateur, de rappel en vers ses frères, endurant il est dans la difficulté, et repentant envers son Seigneur il est lorsqu’il commet des péchés.

Le mal convoite et revendique la mise à mort et non « la loi Divine » le bien. Le mal ne connaît pas la miséricorde dans son vocabulaire. Alors, pourquoi l’obéissez-vous ?

• Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protègera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants. Coran (S 5, V 67)

• Et Allah veut accueillir votre repentir. Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous vous incliniez grandement (vers l’erreur comme ils le font). Coran (S 4, V 27)

le Coran est parfait, et s’il y a un doute sur un sujet, l’homme doit se réfugier dans les textes sacrés et être ainsi protégé par Allah. Mes frères et soeurs, Allah (soub’aanahu wa ta’ala) veut accueillir notre repentir, mais pensez-vous que le mal vous laissera vous repentir sans agir?
Les gens injustes pensent que le savoir appartient aux gens de science, alors que le savoir appartient à Allah et Il le transmet à qui Il veut. Cessez de croire qu’un croyant est supérieur à un autre croyant, car seul Allah Le sait. Il ne faut pas juger son prochain, car l’humilité de chacun fait la force de notre religion. La preuve nos prophètes qui s’élevaient mutuellement dans leur parole et aucun d’eux ne se croyaient supérieur à l’autre, car la science provient d’Allah et à Allah seul sans associé. C’est Lui le Vivant, le Savant, le bien informé sur toutes choses. C’est Lui qui enseigne à l’homme ce qu’il ignore.


• Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient. Coran (S 2, V256)



Qui oserait contredire la loi d’Allah (soub’aanahu wa ta’ala) mis à part les gens du feu ? La loi divine est très claire. Ne voyez-vous pas?

• Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d’entre vous. Ne pensez pas que c’est un mal pour vous, mais plutôt, c’est un bien pour vous. À chacun d’eux ce qu’il s’est acquis comme péché. Celui d’entre eux qui s’est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment. Coran (S 24, V11)
• Pourquoi, lorsque vous l’avez entendue , les croyants et les croyantes n’ont-ils pas, en eux-mêmes, conjecturé favorablement, et n’ont-ils pas dit : « C’est une calomnie évidente ? » Coran (S24, V12)
• Pourquoi n’ont-ils pas produit <à l’appui de leurs accusations> quatre témoins ? S’ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d’Allah, les menteurs. Coran (S24, V 13)

Coran (S24, V 13) démontre ici que les hadiths qu'ils nous présentent sont à chaque fois l'oeuvre d'une personne. Car les hadiths sont tous différents et les propos (récits) rapportés ne sont pas les mêmes. Pensez-vous que si le prophète aurait lapider comme ils le disent, on n'aurait pas pu trouver quatre témoins qui nous aurait raconté la même histoire (récit) pour confirmer leur dire?

• N’eussent été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l’au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés,
• quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bouches ce dont vous n’aviez aucun savoir ; et vous le comptiez comme insignifiant alors qu’auprès d’Allah cela est énorme. Coran (S24, V15)
• Et pourquoi, lorsque vous l’entendiez, ne disiez-vous pas : « Nous ne devons pas en parler. Gloire à Toi (ô Allah) ! C’est une énorme calomnie » ? Coran (S24, V16)
• Allah vous exhorte à ne plus jamais revenir à une chose pareille si vous êtes croyants. Coran (S24, V17)

« Sachez que le Coran est le passé, le présent et le futur. Lorsque nous lisons le Coran, il est adapté, pour chaque époque, c’est cela le miracle du Coran, c’est la parole d’Allah, et elle « embrasse », tout de Sa science y comprit, le temps.

• Allah vous expose clairement les versets et Allah est Omniscient et Sage. Coran (S24, V18)
• Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l’au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas. Coran (S24, V19)
• Ô vous qui avez cru ! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. Et n’eût été la grâce d’Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d’entre vous n’aurait jamais été pur. Mais Allah purifie qui Il veut. Et Allah est Audient et Omniscient.
• Certes, ceux qui ne croient pas à nos versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage ! Coran (S4, V56)
• Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions ! Coran (S4, V82)
• Combats donc dans le sentier d’Allah, tu n’es responsable que de toi-même, et incite les croyants (au combat) Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition. Coran (S4, V84)

 Ne tombez pas dans les pièges d'Iblis et de ses sbires, continuez à parler de la meilleur façon car ils veulent nous mettre en colère pour ternir notre foi. Ne les laissons pas entrer en nous et inch Allah qu'il nous protège du mal visible comme le mal invisible. Amin

• Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et lui a préparé un énorme châtiment. Coran (S4, V 92)


Mes frères nous savons tous qu'il n'y a aucune contradiction dans les paroles d'Allah (soub’aanahu wa ta’ala) donc lorsqu'IL nous dit Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Comment pouvez-vous encore lapider un croyant?

• Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. À part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement. Coran (S4, V116)

LA LAPIDATION NE FIGURE NULLE PART DANS LE CORAN


• Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent : « PAIX » Coran (S25, V63)
• Qui n’invoquent pas d’autre Dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition… Coran (S25, V68)
• et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie Coran (S25, V69)

Vous vouliez la vérité si avec cela vous ne l'avez toujours pas inch Allah qu'IL nous protège et nous éloigne des mécréants comme IL a éloigné l'orient de l'occident.
Vous savez les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent : « PAIX », ils n'invoquent pas d’autre Dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée. Sauf à bon droit cela signifie ici- avec le peu que j'ai compris, dans le seul cas de figure de défendre notre propre vie, donc élimine le fait de juger et de mettre à mort une personne qui a commis l’adultère (la fornication), car il a commis un péché vis-à-vis de lui-même, et de la loi d’Allah donc encourra une punition (cent coups de fouet) et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie

• Coran (S39, V11) Dis:"Il m'a été ordonné d'adorer Allah en Lui vouant exclusivement le culte,
• Coran (S39, V15) Adorez donc, en dehors de Lui, qui vous voudrez! - Dis: "les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles". C'est bien cela la perte évidente.
• Coran (S39, V16) Au-dessus d'eux, ils auront des couches de feu, et des couches au-dessous d'eux. Voilà ce dont Allah menace Ses esclaves, craignez-Moi donc!"
• Le jour où ils verront les Ange, ce ne sera pas une bonne nouvelle, ce jour-là, pour les injustes, ils (les Ange) diront : « Barrage totalement défendu » d’aller vers le paradis Coran (S25, V22)

• Coran (S39, V17-18) Annonce la bonne nouvelle à Mes serviteurs qui prêtent l'oreille à la Parole, puis suivent ce qu'elle contient de meilleur. Ce sont ceux-là qu'Allah a guidés et ce sont eux les doués d'intelligence!


• 39-23 Allah a révélé le plus beau des discours dans un Livre dont les sens et les mots semblables atteignent le maximum de perfection inimitable. Les exhortations et les sentences s'y multiplient, comme elles sont répétées dans la récitation. Ceux qui craignent leur Seigneur ont la chair de poule lorsqu'il est récité et qu'ils entendent ses menaces. Ensuite, leur peau et leur coeur se détendent à l'évocation du nom d'Allah. Ce Livre doué de toutes ces qualités est la lumière d'Allah par laquelle Il guide qui Il veut en l'amenant à croire. Quant à celui qu'Allah égare - parce qu'Il sait qu'il se détournera de la Vérité - il ne trouvera pas de guide pour le sauver de l'égarement.

• 39-25 Ceux qui ont vécu avant ces polythéistes ont démenti leurs messagers, alors le supplice leur est parvenu de là où ils ne s'attendaient pas.
• 39-26 Allah leur a fait goûter l'avilissement dans le monde d'ici-bas. Je jure que le supplice de la vie future est certes plus grand que celui de la vie d'ici-bas; si seulement ils étaient parmi les gens doués de savoir et de discernement!
• 39-27 Nous avons donné aux gens, dans ce Coran, toutes sortes de paraboles, afin de leur rappeler la Vérité, avec l'espoir qu'ils s'en souviendraient et y puiseraient une exhortation.
• 39-28 Nous avons révélé un Coran en langue arabe - dans leur propre langue - et qui ne présente aucune faille, afin qu'ils craignent et redoutent leur Seigneur.

J'implore le Pardon d'Allah pour mes péchés, et je me refugie auprès de Lui contre,L'ignorance, l'oublie, l'égarement, les associateurs, d'iblis et de ses sbires, des châtiment de la tombe, de l'antéchrist et de ce dont j'ignore. Amîn car ils est le meilleur des protecteurs.
Salam Aleykoum

  ---------------------------------------------------------------------------------------------

Sahîh de Boukhari et Muslim

D'après Abou Hourayra (qu'Allah soit satisfait de lui), « Deux bédouins vinrent trouver le Messager d’ALLAH sws. L’un deux prit la parole et dit : « Messager d’ALLAH ! Mon fils que voici était un salarié chez ce bédouin, il a commis l’adultère avec sa femme. J’ai racheté mon fils du châtiment de cent moutons et une esclave. En présentant son cas aux hommes versés,ils m’ont répondu que mon fils doit subir cent coups de fouet et un an d’exil,et que la femme de celui-là doit être lapidée (jusqu’à la mort). »Le Messager d’ALLAH sws répondit : « Par celui qui tient mon âme dans Sa main,je vais décider d’après le livre d’ALLAH. On doit te rendre les cent moutons et l’esclave,puis ton fils mérite cent coups de fouet et l’exil d’un an ».Ensuite il s’adressa à Ounais un homme de la tribu de Aslam (un des compagnons qui était présent) et lui dit : « O Ounais,va trouver la femme de cet homme,si elle avoue son péché, lapide-la ». Ounais se rendit chez la femme qui avoua son péché, et il la lapida.


Les questions que je me pose: pourquoi si le prophète (sws) avait appliqué le Coran, pourquoi a t il dit pour la femme "la lapidation et l'exil" et pour l'homme seulement les 100 coups de fouet, le prophète (sws) aurait il commis une injustice? loin de lui le fait de désobéir à un ordre du Miséricordieux. Allah ta'ala dit clairement "le fornicateur et la fornicatrice"... 'adjib ce hadith est tout ce qu'il y a de plus contradictoire (attention le prophète sws nous a mis en garde sur le fait de mentir à son sujet!!) continuons l'analyse de vos dalils,


Sahîh de Muslim n°3201 et Boukhari n°6830 `Umar ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Allah envoya Muhammad (pbAsl) avec la Vérité; Il lui révéla le Livre et parmi les versets qui lui furent révélés, il y avait le verset relatif à la lapidation. Nous l’avons lu, compris et retenu. C'est pour cela que l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a fait lapider et que nous avons, après lui, fait aussi lapider. Je crains que dans la suite des temps quelqu'un ne vienne dire: "Par Dieu, nous ne trouvons pas de verset relatif à la lapidation dans le Livre d'Allah"; on tomberait alors dans l’erreur d'abandonner une prescription révélée par Allah. La lapidation, dans le Livre d'Allah, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l'adultère alors qu'il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l'aveu.

Ce hadith vient encore contredire le premier: c'est la lapidation pour tout le monde: homme ou femme marié! pas d'histoire d'exil de un an, pas de différence entre homme et femme. Allah ta'ala ne nous a t il pas dit qu'il était le gardien de ce livre (le Coran)??? Sa parole ne peut être exposée à un tel danger! le seul argument d'autorité qui vous laisse penser que ce hadith est sahih est le fait que ce soit Umar ibn al khattab qui l'ai prononcé et que ce dernier ce trouve dans sahih Mouslim et Boukhari!!

mon frère savez vous, dans la science du hadith, puisqu'il ne faut vous parler qu'avec des DALILS comment on reconnait un hadith forgé???? même si sa chaîne de transmission est authentique, son contenu peut être en grande contradiction avec le CORAN!!! je vous renvoie à la page 115 du précis des sciences du hadith de Mahmoud at-tahhan traduit par Azzedine Haridi. alors si on se base sur le Coran pour reconnaître si le contenu d'un hadith, est forgé ce hadith est à bannir parce que le Coran préservé par Allah ne dit pas cela!!! al boukhari on ne méconnait pas du tout son mérite mais la contradiction est dans le contenu (matn) or lui ma cha Allah il a beaucoup travaillé sur la chaine de transmission (isnad).ensuite comme muslim fut un élève Boukhari...


Sourate 4 - An Nissa
Verset 15, Allah ta'ala dit dans le sens: "Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d'entre vous. S'ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu'à ce que la mort les rappelle ou qu'Allah décrète un autre ordre à leur égard." Dans Tafsir al Qour'an l Adim de Ibn Kathir, il est rapporté que Ibn Abbas a dit le confinement fut appliqué jusqu'à ce que "l'ordre" arriva avec la révélation de la sourate An Nour, abrogeant cette sanction par la flagellation et la lapidation.


Là mon frère ce que je vous reproche c'est que vous ne vous appuyez pas réellement sur le Coran! vous vous appuyez sur la compréhension d'Ibn Kathir! mais je crois que ce qui vous tracasse le plus c'est que c'est ibn Abbas "l'interprète du Coran" qui l'a dit. encore une fois mon frère, le mérite de ce sahaba n'est pas à prouver, oui le prophète (sws) lui a fait une dou'a pour lui faciliter la compréhension du Livre mais là ces propos qui sont mis dans la bouche d'ibn Abbas sont très contradictoires: il nous renvoie au Coran, à sourate an-nur. mais dans le Coran on ne trouve que la flagellation et pas la lapidation donc: un mensonge une fois de plus s'est glissé. on a fait dire à ibn Abbas mais ce dernier n'a pas dit cela.


Rapporté par al-Bukhârî et Muslim, et ceci est la version de al-Bukhârî Et le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Le sang du musulman qui témoigne que « La Ilaha ill-Allâh » et que je suis le Messager d’Allâh n’est pas permis , excepté dans trois cas :
1) La rétribution pour avoir tué quelqu’un d’autre
2) la lapidation du fornicateur :
3) celui qui quitte sa Religion, abandonnant la Djamâ’ah

Dans ce hadith qui est très certainement authentique par sa chaîne de transmission on a encore un mensonge dans le contenu: Allah ta'ala ne dit il pas? :

256. Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle tandis qu'il croit en Allah saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient.

sourate 2

sachez que le prophète (sws) n'a jamais déclaré la guerre le premier, non, son but n'a jamais été de faire la guerre aux gens sa seule mission est la transmission de la parole "la ilaha illa Allah" et après les conséquences: croyances ou mécréance seront jugées par Allah!! Allahu akbar, relisez les exemples d'Ibrahim et des prophètes avant lui: tous ont été persécutés!! si ce n'avait pas été le cas ils ne les auraient pas laissé, ils auraient continué à vivre auprès d'eux dans l'espoir qu'ils changent d'avis! relisez la sira les Quraich ne lâchaient pas l'affaire!! ils cherchaient vraiment l'extinction de l'islam naissant, dans un contexte pareil, nul blâme de se défendre. donc que les armes soient utilisées pour tuer quiconque ne répondrait pas à l'appel je ne le trouve nul part dans le Coran:


190. Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n'aime pas les transgresseurs!

191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

192. S'ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.

193. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.

sourate al baqara

avez vous bien compris ces versets??? "S'ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux." c'est parce que c'est eux qui ont commencé: avez vous bien lu "Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent"!! le prophète ne fait que se défendre et Allah ta'ala lui dit de ne pas transgresser!

En gros si ce hadith dit une énormité pareille alors q'ALLAH nous dit qu'Il jugera le jour de la résurrection entre nous pourquoi chercher à rendre ce hadith sahih!! or s'il est forgé "la lapidation du fornicateur" est aussi forgé puisqu'elle n'a aucun fondement!


Rapporté par Muslim n°3/1316, Abou Daoud n°4/570, An Nassai n°4/270 et Ibn Majah n°2/852 Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : "Prenez de moi, prenez de moi, Allah leur a décrété un ordre, la vierge reçoit cent flagellations avant d'être exilée pour une durée d'un an, alors que la mariée reçoit cent flagellations avant d'être lapidée." Tirmidhi l'a qualifié d'authentique.


ah, ce hadith n'est pas de Boukhari (peut être des erreurs au niveau de la chaine)!! ah on retrouve cette histoire d'exil d'un an??? étrange ce hadith est vraiment étrange: d'une part il ne parle que de la femme!! d'autre part le prophète (sws) pourquoi aurait il insisté ainsi (prenez de moi prenez de moi) si ce n'est un énorme mensonge qu'on a voulu lui imputer en utilisant cet effet d'insistance ( ah oui un autre moyen de reconnaître un hadith forgé réside dans le style du prophète (sws) on a voulu imiter son style parce que des fois il répétait trois fois!) quelle imposture!!!

La vérité est claire mon frère, ces hadiths nous plongent dans des contradictions évidentes! si vous êtes sincère dans votre recherche d'Allah vous vous rendrez compte que la vérité éclatante ne réside pas dans ces graves mensonges.

pour finir:

82. Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions!

et le plus fort c'est qu'Allah ta'la a placé ce verset dans sourate an-nissa!!! Allahu akbar!

mon frère nous attendons votre réponse impatiemment car le débat est ouvert voyez vous on ne vous dit pas croyez en nous vous n'avez pas le droit à la parole, les savants ont dis que...fermeture des portes de l'ijtihad! on a la vérité!

mais on vous dis la vérité est claire et le mensonge est obscur! on vous dit que la vérité c'est kalam Allah!

( au fait je n'ai repris que les hadith car après les dires des savants se basent les hadith qui sont comme on l'a vu faux)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------      

assalamu 'alaikum

Bismillahi arrahamn arrahim

Mon frère je vous invite à revoir vos cours de science du Coran. Nous allons parler ensemble de l’abrogation. Mon frère, recherchez la vérité, et ne suivez pas votre passion.

Nous n’allons pas expliquer tout ce qu’englobe ce terme (abrogation, partielle, des fois particularisation plutôt qu’abrogation…)on va aller au cœur du problème.

Définition de l’abrogation : l'abolition d’une prescription existante se fait par le biais d’un autre texte de telle sorte que sans le premier, le second serait maintenu. De plus il faut qu’il y ait une certaine coupure entre les deux texte (pas deux versets se suivants) et enfin, il faut que le second texte soit d’une force probante égale ou supérieure au premier.

Certains auteurs ont vraiment exégéré quand ils ont confirmé la possibilité d’avoir l’abrogation du texte d’un verset sans pour autant que la prescription soit abolie.

Ils citent l’exemple de ce qu’ils appellent le « verset » de la lapidation. « le vieillard et la vieille s’ils forniquent, lapidez les d’une fornication définitive ».

Ce texte, appelé à tort « verset », est rapporté en tout premier par Malik dans al muwatta de la façon suivante : (…) puis arrivant à Médine, il (Omar ibn al khattab) a prêché les gens en disant : « Hommes ! on vous a établi des sunan (traditions), et prescrit des obligations (fara ‘id) et on vous a laissé sur le chemin clair à l’exception de faire égarer les gens. Ensuite frappant une main sur l’autre il dit : « prenez garde que vous ne vous perdiez en négligeant le verset concernant la lapidation, et que l’un ne dise : « nous ne trouvons pas deux pénalités légales dans le Livre d’Allah ». car le messager d’Allah (sws) a ordonné de lapider et nous avons fait de même. Par Celui qui tient mon âme en Sa main, si j’étaiet sûr du fait que les gens ne vont pas dire « Omar ibn al khattab a rajouté la parole une telle au livre d’Allah, je l’écrirai en mettant : « le vieillard et la vieille s’ils forniquent, lapidez les d’une fornication définitive ».

Ce hadith est très contardictoire aussi : quelle est la deuxième prescription dont il nous parle ? « le cheikh » ici la personne âgée aurait été compris par Malik comme le marié et la marié or cela n’a rien à voir ! c’est la vieillesse et ce n’est pas clair, cela ne ressemble pas à un verset du Coran où les choses sont claires. Mais bref,

La condition fondamentale dans l’abrogation est que le texte de loi ne peut être abrogé que par un autre texte de force probante égale ou supérieure .

Ce n’est pas le cas dans les propos rapportés par Omar, ce n’est pas du tout un hadith mutawatir ( hadith où le nombre de transmetteurs à chaque étape de la chaîne - prophète(sws)-compagnon - suivant - suivant du suivant….dépasse 10 transmetteurs).

De plus le deuxième texte qui est censé venir abrogé le second n’existe pas.

De plus il y a une condition essentielle à l’existence de l’abrogation dans la chari ‘a : le but est de servir les intérêts des humains qui sont en évolution. Une prescription est là dans un but utilitaire, or si les causes disparaîssent, l’utilité disparaît aussi. Or lorsque la disposition est toujours maintenue comme dans le verset présumé de la lapidation cela signifie que l’utilité est toujours présente. Alors pourquoi aurait on annulé le texte littéral qui prouve cette prescription ? et comment une prescription pourrait elle exister sans texte ??

Puisque « les savants on dit que » écoutez bien cela : selon l’imam Ach-Chafi’i seul le Coran abroge le Coran. Il se base sur ces versets pour dire cela :

106. Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent?

Sourate al baqara

101. Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.

Sourate les abeilles


Cet avis d’Ach-chafi’i n’est pas en accord avec les trois autres grandes écoles c’est pourquoi on parle de majorité pour ces trois et lui, dans cet avis ne fait pas parti de la majorité. Les autres invoquent un autre verset pour dire que la sunna abroge le Coran et la sunna abroge le Coran.

3. et il ne prononce rien sous l'effet de la passion;
4. ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée.

Sourate l’étoile

Or en utilisant ce verset ils ont voulu mettre la sunna au même niveau que le Coran. C'est-à-dire une révélation faite au prophète. Rahimahum Allah, ils ne se sont pas rendu compte que cela est vrai à la seule condition que le hadith soit vrai. Or ce dernier une fois le prophète (sws) mort n’est pas préservé par Allah.

Mon frère vous considérez, je suppose, que les sources de la loi islamique sont : 1) Coran, 2) Sunna, 3)consensus (ijma’)….

Donc pourquoi mettez vous el ijma’ au dessus de Kalam Allah ?

Vous savez bien que dans l’histoire de l’Islam cela n’a jamais été tout blanc ou tout noir ou alors lisez l’histoire, sachez que les savants à l’époque ne disaient pas « nous sommes le groupe sauvé » mais bien au contraire : si vous voyez que la vérité est ailleurs ne me suivez pas ! c’est bien pour cela que les avis de Chafi’i ne sont pas strictement identiques à ceux de Malik ; car il a pris chez Malik, il a pris chez abu Hanifa et il a pris ce qu’il a jugé VRAI dans tout cela.


Vous voulez me faire croire qu’on disait à l’époque « il faut choisir l’avis du plus grand nombre, de la majorité ??? » or Allah ta’ala vous dément :

114. Chercherai-je un autre juge qu'Allah, alors que c'est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu'il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent.

115. Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient.

116. Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges.

Sourate les bestiaux 6


Qu’Allah vous ouvre les yeux, dire « la majorité à raison » en se basant sur un hadith du Prophète (sws) qui dit que la communauté ne se mettra jamais d’accord sur un mensonge vient contredire l’histoire des Prophètes (qui n’étaient jamais suivis par le plus grand nombre mais avaient bien la vérité)

La science que les hommes ont construit autour du Coran, du Hadith, le fiqh, tout cela est très faillible (où est passé votre esprit critique, sachez que le Fiqh est fondé sur un édifice de hadiths pas du tout sahih, une multitude d’avis ; donc conjecture.. ) ( je ne cherche pas à déstabiliser mes frères et sœurs, apprenez et sachez garder un esprit critique).

Arrêtez de nous faire croire qu’il n’y a qu’un seul avis celui d’ahl as-sunna wa jama’a !!! avec tous les problèmes politico-religieux dont ont souffert les savants comme ahmad ibn Hanbal ou ibn Taymiyya ou même beaucoup avant eux, biensûr que des erreurs ont été introduites afin de détourner du sentier d’Allah !

Même aujourd’hui ceux qui ne sont pas d’accord avec la politique et disent la vérité sont emprisonnés, en Arabie, en Egypte… partout .

Ils ne veulent pas de la vérité les dirigeants injustes, cela les dérange.

Bref vous êtes bien naif, ouvrez les yeux.

En réalité ce n’est pas Hicham qui invente quoi que ce soit, des savants ont dénoncé ce type d’injustice avant mais étant seuls contre tous…

Et pour finir, maintenant si vous me dites que le prophète (sws) nous a dit je vous ai laissé deux choses le Coran et ma sunna , celui qui les suit ne s’égarera pas, alors je vous dis ce que Aicha a dit quand on lui a demandé comment était le Prophète (sws) : kana khuluquhu alqur’an ! son comportement était le Coran .

Donc le Coran doit être remis à sa place dans vos esprits. C’est La VERITE émant d’Allah

20. Ceux à qui Nous avons donné le Livre reconnaissent (le Messager Muhammad) comme ils reconnaissent leurs propres enfants. Ceux qui font leur propre perte sont ceux qui ne croient pas.

21. Qui donc est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonge Ses versets ? Les injustes ne réussiront pas.

Sourate al an’am, les bestiaux.

Wa Allahu a’lam

Wa assalam

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
 


Salam Aleykoum wa rahmatoulah wa barakatouhou

Au nom d'Allah le tout Miséricordieux, le très miséricordieux.
J’implore Allah (soub’aanahu wa ta’ala) de nous protéger d'Iblis et de ses sbires.
Gloire à Allah (soub’aanahu wa ta’ala) le Vivant, le Dominateur Suprême, celui qui pourvoit et accorde toujours la subsistance, le Vigilant, celui qui observe


Mon frère tu as envoyé la lapidation dans le Coran dans ton titre, sache que la lapidation dans le coran ne se trouve nulle part tu peux le lire et tu verras par toi même.
Mon frère on va traiter ensemble ce que tu as envoyé.


Il est mentionné le verset de la lapidation comme si il existe alors qu'il reste introuvable dans le coran. Quand on parle de verset, il nous est expliqué que celui qui rajoute, ou retire un seul verset du Coran encours la colère d'Allah. Dans le coran révélé en langue arabe il n'y figure aucun verset mentionnant la lapidation et tu peux vérifier auprès des savants si tu veux.

Donc cela prouve que s’il n'y figure pas c'est qu'il n'y existe pas tout simplement. Mais vous voulez absolument forcer les croyants à l’accepter par des stratagèmes malicieux à travers certains serviteurs honorables d’Allah. Comment osez-vous leur attribué vos méfaits ?
N’eussent-été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l’au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés.

Sache mon frère que la malice c’est l’identité DE TOUT INJUSTE QUI ŒUVRE POUR IBLIS. Ils sont près à tout, quitte à inventer des textes pour induire en erreur tout croyant. Allah (soub’aanahu wa ta’ala) n’à point besoin d’artifice dans son chemin, car son chemin est un chemin de droiture qui te fait sortir des ténèbres vers la lumière. Les ténèbres sont dépourvu de clarté, alors que la miséricorde d’Allah (soub’aanahu wa ta’ala) embrasse et illumine toutes choses de Sa science.

Voila ce que tu as envoyé concernant le soit disant verset :
Le verset de la lapidation
Dans Tafsir al Qour'an l Adim de Ibn Kathir, il est rapporté que Kathir ibn Salt a dit : "Nous étions chez Marwan et il y avait avec nous Zayd ibn Thabit. Celui-ci dit : « Nous récitions si le vieux et la vieille fornique, lapidez-les." Marwan dit : "Ne l'avais-tu pas écrit dans le feuillet ?" il dit : "Nous avons parlé de ça en présence de Omar ibn Al Khattab. Omar dit : "Je vais vous contenter sur cela. (...) Un homme était venu trouver le prophète et lui avait demandé de lui écrire le verset de la lapidation mais le Prophète lui avait dit qu'il ne pouvait pas alors". Ibn Kathir commente ceci en disant : ce témoignage, ainsi que d'autres, montre que le verset avait existé et qu'ensuite il avait été abrogé. Mais sa règle punitive resta en vigueur.
Dans Minhaj al Mouslim, Abou Bakr Jabir Al Jazairi écrit que le verset "lapidez catégoriquement le vieillard et la vieille qui s'adonnent à la fornication. Que ce soit un châtiment exemplaire. Dieu est tout Puissant et Sage" a vu ces mots abrogés mais son sens a survécu. Il est rapporté dans les traditions par Boukhari et Mouslim.

Regarde bien mon frère il est dit : «Un homme était venu trouver le prophète et lui avait demandé de lui écrire le verset de la lapidation mais le Prophète lui avait dit qu'il ne pouvait pas".

Comprends-tu que le Prophète ne pouvait pas écrire ce que demandait l'homme car il ne lui appartient pas d'écrire dans le Coran un verset que Allah (soub’aanahu wa ta’ala) ne lui a pas révélé. Et le fait que le prophète ne puisse pas l'écrire alors que c'est lui le messager d'Allah j'aimerai bien que tu me dises qui c'est qui a pu l'écrire et ou est-ce qu'il figure ?


En suite il est dit: Ibn Kathir commente ceci en disant: ce témoignage, ainsi que d'autres, montre que le verset avait existé et qu'ensuite il avait été abrogé. Mais sa règle punitive resta en vigueur.


J'aimerai bien savoir ou ce témoignage montre que le verset avait existé dans le coran ? Car le prophète dit à cet homme qu'il ne peut pas lui écrire. Et tout à coup on conclu que le verset avait existé dans le coran. La seule explication c'est que si un verset concernant la lapidation avait existé il figurerait dans le Coran comme tous les autres versets. S’il n'y figure pas c'est qu'il n'a pas à y être mon frère. Ceux qui veulent ajouter un verset, ou retirer un verset doivent savoir ce qu'ils encourent. Moi je n’oserai pas ajouter n'y retirer un atome de quoi que ce soit dans le livre sacrée d’Allah. Et sache que lorsque Allah (soub’aanahu wa ta’ala) abroge un verset par un autre les deux se retrouvent en générale écrit dans le Coran, comme les versets abrogé de (la femme et de la lumière). Et pour la fin, sa règle punitive resta en vigueur Alors là mon frère dit moi comment une règle punitive peut rester en vigueur si elle ne figure nulle part ?

Bref on continu voila qu'il est dit: Abou Bakr Jabir Al Jazairi écrit que le verset "lapidez catégoriquement le vieillard et la vieille qui s'adonnent à la fornication. Que ce soit un châtiment exemplaire. Dieu est tout Puissant et Sage" a vu ces mots abrogés mais son sens a survécu. Il est rapporté dans les traditions par Boukhari et Mouslim.


Mon frère est-ce que tu te rends compte que ici ils nous disent ouvertement que le verset "lapidez catégoriquement le vieillard et la vieille qui s'adonnent à la fornication existe. Mais ou est-il alors dans le Coran ? Peut-être qu’ils ont en leur possession un Coran que même le prophète ne connaît pas ! Et de la à dire : « a vu ces mots abrogés mais son sens a survécu » Je ne sais vraiment pas pourquoi vous ne méditez pas ! Depuis quand Allah (soub’aanahu wa ta’ala) abroge un verset et son sens survie ? Comment le sens peut-il survivre alors que le verset n’est plus ? Dans ce cas le verset n’est pas abrogé alors, vu qu’il est toujours actif !! Cela démontre ici la contradiction dans la valeur de la phrase « a vu ces mots abrogés mais son sens a survécu »


En suite il dit ceci: Que ce soit un châtiment exemplaire. Dieu est tout Puissant et Sage.

Sache mon frère que dans le coran, Allah (soub’aanahu wa ta’ala) nous a montré et cité toutes sortes d’exemple de châtiment et parmi eux il n'y a aucun qui parle de lapider quelqu'un.

Maintenant nous passons a la Sourate 4 - An Nissa
Verset 15, Allah ta'ala dit dans le sens : "Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d'entre vous. S'ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu'à ce que la mort les rappelle ou qu'Allah décrète un autre ordre à leur égard." Dans Tafsir al Qour'an l Adim de Ibn Kathir, il est rapporté que Ibn Abbas a dit le confinement fut appliqué jusqu'à ce que "l'ordre" arriva avec la révélation de la sourate An Nur, abrogeant cette sanction par la flagellation et la lapidation.

Mon frère tu me dis que: Dans Tafsir al Qour'an l Adim de Ibn Kathir, il est rapporté que Ibn Abbas a dit le confinement fut appliqué jusqu'à ce que "l'ordre" arriva avec la révélation de la sourate An Nour, abrogeant cette sanction par la flagellation et la lapidation.
Mon frère comment peuvent-ils rajouter une chose dans le livre d’Allah ? Dans le livre d'Allah on nous parle uniquement de flagellation. Pourquoi vouloir absolument écrire lapidation dans le Coran alors que le Prophète de son vivant ne l'a pas écrit ? En savent-ils mieux que le messager d’Allah ?


Les règles de l'abrogation dans le qour'an


Dans sourate al Baqara, verset 106, Allah ta'ala dit dans le sens : "Si nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent?". Dans Tafsir al Qour'an l Adim, Ibn Kathir rapporte que Moujahid explique le terme abroger par le fait d'annuler et effacer. Ibn Kathir précise qu’un tel changement n'a lieu que dans le domaine des interdits et des permis, mais il n'affecte point les évènements et les récits, car ces derniers ne peuvent être abrogés ou remplacés.


Mon frère lorsqu'il est dit si : "Si nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent?".

Mon frère le verset abrogé est celui la :
• Celle de vos femmes (1) qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d’entre vous. S’ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu’à ce que la mort les appelle ou qu’Allah décrète un autre ordre à leur égard. Coran (S 4, V15)

Donc si ce verset est abrogé par celui-ci « la lumière »

• La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. Coran (S 24, V 2)

Que vient faire la lapidation la dedans mon frère ?


• Coran (S39, V17-18) Annonce la bonne nouvelle à Mes serviteurs qui prêtent l'oreille à la Parole, puis suivent ce qu'elle contient de meilleur. Ce sont ceux-là qu'Allah a guidés et ce sont eux les doués d’intelligence !


Ô mes frères et mes sœurs, croyants et croyantes, Je ne sais que ce que mon créateur veut que je sache, je ne vie que de part sa volonté, je suis un ignorant et c'est pourquoi je me soumets à Lui et j'obéi à ses commandement. Pensez-vous que le bien et le mal soit comparable ?

Voici un petit rappel, à chaque fois qu'il est venu des annonciateurs avertisseurs (Prophètes et Messagers d'Allah), Ils sont arrivés pour prévenir et annoncer les commandements d'Allah, d’enseigner à l'homme ce qu'il ne savait pas.

Le message est de vivre exclusivement pour adorer notre Créateur, de nous soumettre à Lui et de vivre en harmonie les uns et les autres. Pourquoi est-ce que lorsque l'on parle de vivre en paix, cela courrouce les injustes ?

Y a-t-il un mal à vivre en paix les uns avec les autres et exclusivement dans l'adoration d’Allah (soub’aanahu wa ta’ala) ? Sachez mes frères et sœurs que lorsqu’on leur invoque la paix, l'amour pour Allah ils nous déclarent la guerre et cherchent à nous faire disparaitre de la surface de la terre. Voyez vous le mal ne cherche pas l'union pour Allah dans la paix, la fraternité, l'amour et le bon comportement.

Il seme la discorde, recherche le blâmable, recherche la corruption et aime sanctionner, car il ne connait pas la clémence ni la miséricorde. Si vous êtes soumis à Allah, craignez Le de toutes vos forces, et adorez Le, car IL est le parfait connaisseur de ce qui est juste. IL est le digne de louange qui nous aime et nous enseigne le savoir vivre dans la paix (l’islam).

Nulle contrainte en matière de religion, nous sommes libres de croire ou de ne pas croire, de pratiquer la religion ou de ne pas la pratiquer, de changer de religion ou de ne pas changer, de revenir sur nos pas à tout moment de notre vie. Car il est l’omniscient le sage. Il à mis les être humain pour voir parmi eux les quelles sont les meilleurs dans leurs actions. Ce n'est pas aux être humains que L'ON DOIT rendre des comptes en matière de religion. Mais seulement et exclusivement au Créateur de la vie Allah (soub’aanahu wa ta’ala).

Il a fixé un temps de vie pour chacun et nous seront amené à rendre compte de nos actes et de ce à quoi on divergeait. Alors je vous le demande, pourquoi voulez-vous prendre le rôle de juger qui est exclusivement réservé au Créateur de la vie Allah (soub’aanahu wa ta’ala) ? Juger ce qui concerne votre personne directement dans vos paroles, vos attitudes, vos manières, votre comportement.

Et améliorer votre forme de pensée. Ne vous concerne pas le fardeau d'autrui, l'avez vous déjà oublié ? Vous ne devez pas juger autrui car en le jugeant, vous vous êtes vous même mis dans une situation délicate. Êtes-vous excepté de tout péché ? Si ce n’est pas le cas mes frères et mes sœurs commencer par faire un travail sur vous-mêmes au lieu de délaisser ce qui vous concerne pour aller empiéter dans la vie d’autrui. Les musulmans et musulmanes, croyants et croyantes, non croyants ou athées sont responsables de leurs actes les concernant individuellement et leurs choix dans la vie, tout en respectant celles des autres.

Sachez mes frères et sœurs qu’il ne faut pas juger autrui car il se pourrait bien que lui rentre au paradis et vous non. Vous pensez être dans la vérité ? Mais vous n’avez pas toujours été dans cette position avant aujourd’hui. Chaque personne évolue à son propre rythme, donc pourquoi vouloir précipiter l’évolution des autres quitte à leur rendre les choses dure ou à les tué parce qu’ils ont du mal à suivre ou à comprendre ?

Ne connaissez-vous pas la miséricorde d

Publié dans hamzah

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article